vendredi 4 octobre 2013

Roland Garros : le sport est un bien commun, par Christophe Najdovski (#EELV)

Les écologistes aiment le sport. Ils considèrent qu’il s’agit là d’un vecteur de bien-être et de bonne santé, a fortiori dans une ville comme Paris où l’on court plus après les rendez-vous que sur une piste où les terrains de foot. C’est pourquoi ils considèrent que l’argent public doit avant tout aller aux équipements de proximité, au sport pour toutes et tous. 

Ils considèrent également, comme c’est le cas pour Roland Garros, que le sport de compétition et de spectacle ne doit pas se faire aux dépens des espaces de proximité, de verdure et de loisirs. Il doit cohabiter avec les besoins du quotidien et les nécessaires espaces de respiration qui donnent du souffle aux habitants. 

Si le confort des grands joueuses et joueurs de haut niveau et des spectateurs est important, il ne doit pas aller contre celui de toutes celles et ceux qui n’ont pas les moyens de se payer une place dans les gradins du court Philippe Chatrier. C’est tout ce que disent les écologistes, les associations et tous les amoureux de Paris qui préfèrent se balader dans le magnifique jardin des serres d’Auteuil plutôt que de faire du shopping dans les grands magasins. - 

La suite :  Christophe Najdovski

Aucun commentaire:

Publier un commentaire