dimanche 7 juillet 2013

Carrère-Gée : "C'est NKM la dissidente"

Nathalie Kosciusko-Morizet a choisi de se présenter dans le 14e arrondissement. Une décision qui révolte Marie-Claire Carrère-Gée qui se voyait candidate UMP dans l'arrondissement. L’ancienne secrétaire générale adjointe de Jacques Chirac à l’Elysée assure qu'elle se présentera dans le 14e "quoi qu’il arrive" en 2014.


Marie-Claire Carrère-Gée, vice-présidente du groupe UMP au conseil de Paris, est révoltée par le "parachutage" de Nathalie Kosciusko-Morizet dans "son" arrondissement. L’ancienne secrétaire générale adjointe de Jacques Chirac à l’Elysée était tête de liste aux municipales de 2008 dans le 14e, où elle avait obtenu 20,8% au premier tour et 28% au second dans une triangulaire avec le MoDem. Epouse de Frédéric Thiriez - président de la Ligue de football professionnel -, elle assure qu’elle sera "candidate dans le 14e quoi qu’il arrive" en 2014. Rien ne peut la faire changer d’avis : " Je ne suis pas à vendre", dit-elle, dénonçant la "méthode méprisante, détestable et même inquiétante" de NKM, qu’elle avait pourtant soutenue à la primaire parisienne. 

 Avez-vous été surprise par la candidature de NKM dans le 14e arrondissement… où vous êtes déjà candidate? 
Le 14e était cité dans les journaux comme un point de chute possible pour Nathalie. Mais je n’y croyais pas, tant l’idée est mauvaise. Il y a d’autres arrondissements où sa candidature pourrait résoudre des problèmes, plutôt que d’en créer. Elle est venue à trois reprises dans le 14e. La dernière fois, à Pernety, mi-juin, elle a montré une telle indifférence envers les militants qu’ils m’ont dit : 'C’est sûr, elle ne sera pas candidate dans le 14e, elle ne s’intéresse pas à nous, elle ne nous a même pas salué!'

Aucun commentaire:

Publier un commentaire