jeudi 13 juin 2013

Sursis et avertissements pour les assaillants du RER D

Le procès de l'attaque du RER D par des adolescents en gare de Grigny dans l’Essonne en mars
s'est soldé par des avertissements et des condamnations à du sursis. Une peine plus légère que les réquisitions du parquet.

Les adolescents à l’origine de “l’attaque de diligence” du RER D à Grigny dans l’Essonne n’ont pas reçu de prison ferme mardi 11 juin. Cinq jeunes ont été condamnés à des peines de prison avec sursis dont trois à 10 mois, les autres ont reçu de la part du tribunal des avertissements solennels, une mesure de protection judiciaire ou 70 heures de travaux d'intérêt général (TIG). Un seul prévenu parmi les onze jeunes âgés de 15 à 17 ans a été relaxé.

Quelques heures plus tôt, le parquet avait requis des peines bien plus lourdes allant de 12 à 24 mois avec, pour certaines d'entre elles, de la prison ferme allant de trois à six mois. L'un des avocats de la défense, Me Laurent Caruso, s'est dit à l'issue du jugement "rassuré qu'un tribunal soit capable de trouver la conséquence d'un dossier qui n'apporte pas de preuves".
La suite : RTL

Aucun commentaire:

Publier un commentaire