mercredi 24 avril 2013

Municipales : les bus diesel de la RATP visés par les candidats


Après Anne-Marie Hidalgo côté PS, c'est au tour de la candidate à la primaire de l'UMP, Nathalie
Kosciusko-Morizet, d'avoir les bus diesel dans le collimateur en vue des élections municipales à Paris.

Nathalie Kosciusko-Morizet, ancienne ministre de l'écologie du précédent gouvernement et candidate à la primaire de l'UMP pour les élections municipales à Paris en 2014, a indiqué vouloir "ne plus acheter aucun véhicule diesel pour des flottes publiques" si elle remporte l'élection. "Pourquoi est-ce que le syndicat des transports d'Ile-de-France qui est dirigé par la région et dans laquelle la ville a son mot à dire, a racheté, au mois de février, 286 bus diesel qui rouleront jusqu'en 2028 ?" s'est interrogée la candidate.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire