vendredi 5 avril 2013

Crédits toxiques aux collectivités : Dexia se défend


La banque franco-belge Dexia a annoncé qu'elle ferait appel de la décision du Tribunal de grande instance de Nanterre qui a récemment annulé les taux d'intérêts de trois prêts que le Conseil général de Seine-Saint-Denis avait contractés auprès d'elle.
Nouveau rebondissement dans l’affaire des produits toxiques vendus aux collectivités locales. La banque franco-belge Dexia a annoncé qu’elle faisait appel de la décision hautement symbolique du Tribunal de grande instance de Nanterre  qui a récemment annulé les taux d'intérêts de trois prêts que le Conseil général de Seine-Saint-Denis avait contractés auprès d’elle. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire