vendredi 28 mars 2014

Municipales : les socialos perdraient la métropole du Grand Paris ? par @jegoun

Un dommage collatéral de la déroute électorale annoncée pour dimanche est que la gauche pourrait ne pas avoir lagouvernance du futur conseil métropolitain du Grand Paris alors qu’elle lui semblait acquise. Ca fait la tronche dans les états-majors d’autant que c’est une structure puissante, un poste de rêve pour l’opposition. C’est le système électoral qui est ainsi…

Pour ma part, je ris jaune. Comme le souligne l’article de Libération, ce sont surtout les élus socialistes qui ont joué aux cons…

Je ne vais pas refaire l’histoire mais rappeler rapidement les étapes. Le gouvernement avait présenté une première version qui a été totalement retoquée par le Sénat au point d’en faire une coquille vide. Un nouveau texte avait alors été présenté à l’Assemblée et le tout avait abouti à une espèce de compromis que je vais résumer : les EPCI (actuelles structures intercommunales) des départements 92, 93, 94 et 75 sont remplacées par des territoires et leurs compétences de même que certaines de la mairie de Paris sont transférées à une nouvelle structure : la métropole du Grand Paris. Une partie des compétences de l’Etat en matière de logement dans la région sont réorganisés dans une autre structure, unique. Ces transferts ne sont pas simple : il ne s’agit pas uniquement de changer des gouvernances mais de transférer le personnel de gigantesques administrations

Aucun commentaire:

Publier un commentaire