mercredi 5 mars 2014

Espionnage contre naturalisation : enquête sur un chantage présumé

Une jeune fille russe aurait été contrainte par la police des Yvelines d'espionner la Manif pour tous.


Le ministre de l’Intérieur a demandé que l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) soit saisie d’une enquête sur une affaire de chantage présumé à la naturalisation d’une jeune fille russe par la police des Yvelines rapportée mercredi par le Figaro.

«Dans un article de ce jour, le Figaro rapporte des faits mettant en cause les conditions de déroulement de l’enquête de naturalisation d’une jeune femme russe, conduite par le service de l’information générale du département des Yvelines», indique le communiqué du ministère transmis mercredi à l’AFP. «A la demande du ministre, le directeur général de la police nationale saisira l’inspection générale de la police nationale afin de recouper avec la plus grande précision les faits rapportés, qui remontent à septembre 2013», poursuit-t-il.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire