mercredi 17 juin 2015

Attentat de la rue des Rosiers : le cerveau présumé interpellé en Jordanie, près de 33 ans après les faits

Le cerveau présumé de l'attentat de la rue des Rosiers, en 1982, à Paris, a été interpellé en Jordanie, a fait savoir, mercredi 17 juin, une source judiciaire, confirmant une information de l'hebdomadaire VSD. Il a ensuite été libéré sous caution et a l'interdiction de voyager.
En mars, RTL avait révélé que trois hommes soupçonnés d'avoir perpétré l'attentat avaient été identifiés en Norvège, en Palestine et en Jordanie

Aucun commentaire:

Publier un commentaire