mardi 15 octobre 2013

Accord PS-PCF à Paris: un accord au rabais pour un lourd prix politique

Plus personne ne l’ignore. Le Parti de gauche est en radical désaccord avec la majorité des responsables départementaux parisiens du PCF et avec Pierre Laurent lui-même, depuis qu’ils ont fait savoir publiquement qu’ils proposaient d’abandonner la stratégie du Front de gauche et de faire liste commune avec le PS dès le premier tour des élections municipales de 2014.
En fin de semaine, les militants parisiens du PCF se prononceront sur cette rupture ou non, avec le Front de gauche dans la capitale. Quoiqu’il arrive au soir de ce vote, une large majorité des organisations du Front de gauche ont déjà annoncé qu’elles étaient favorables à des listes autonomes du PS et Danielle Simonnet, notre chef de file du Parti de gauche, a commencé sans attendre une belle campagne.
Il n’empêche, à quelques jours du vote des communistes, je veux continuer à convaincre en démontrant que les bases de cet accord avec le PS sont dénuées d’ambition.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire