jeudi 22 août 2013

Jean Bouin : le dernier stade du mensonge

Dans la longue liste des erreurs et gaspillages des mandatures de Delanoë, le scandale du stade Jean Bouin tient une place éminente dont nous avons fréquemment parlé. 

Le nouvel équipement étant bientôt inauguré, la mairie et ses relais médiatiques lancent, comme à l'accoutumée, un blitzkrieg communicationnel. 

Un article récent du Parisien a atteint des sommets dans le genre : ce sublime stade aurait remplacé une tribune vétuste et sans intérêt à un coût parfaitement maîtrisé pour la plus grande gloire du rugby. 

Il sera donc plus que jamais nécessaire de rappeler que cet équipement totalement inutile, au regard de la quinzaine de rencontres annuelles qu'il va abriter et de l'existence parfaitement suffisante du stade Charléty a coûté, dans les seules délibérations le concernant directement 157 millions d'euros. Il a été construit grâce à la destruction d'une tribune Art déco de grande qualité architecturale et à l'arrachage de nombreux arbres sains. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire